folle vitesse

Madrid, 30 février.

"Voilà, je suis en Espagne ; cela s'est fait si rapidement que j'ai à peine eu le temps de m'y reconnaître. Ce matin, les députés espagnols se sont présentés chez moi, et je suis monté en voiture avec eux. Cette extraordinaire précipitation m'a paru étrange. Nous avons marché à tel train que nous avions atteint la frontière d'Espagne une demi-heure plus tard. D'ailleurs, il est vrai que maintenant il y a des chemins de fer dans toute l'Europe et que les bateaux à vapeur vont extrêmement vite."

Nicolas Gogol, Journal d'un fou, Gallimard, "Bibliothèque de la Pléiade", 1966, p. 592.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

metaphorai

"Zola, un poète ! — Excursus 1

tramway, impériale, appareil enregistreur